MERDE, OÙ EST L'INTERRUPTEUR ? par Gwenaël Breës
https://www.asymptomatique.be/merde-ou-est-linterrupteur-par-gwenael-brees/

© Asymptomatique.be

MERDE, OÙ EST L'INTERRUPTEUR ? par Gwenaël Breës

Publié le 16 novembre 2022 par Contribution extérieure
Deux morts et trois blessés, c'est le bilan d'un accident survenu le 5 novembre à Chaozhou en Chine. Piloter sans les mains, freiner sans les pieds. Pour "twitter" sans les lobes ?

Catégorie :

Deux morts et trois blessés, c'est le bilan d'un accident survenu le 5 novembre à Chaozhou, province de Guangdong dans le sud de la Chine.
En cause, une voiture Tesla devenue folle. Son conducteur dit en avoir perdu le contrôle : au moment où il était en train de freiner pour se garer devant un magasin, le véhicule s'est emballé et a foncé pendant 2,6 km, fauchant au passage de plein fouet un motard et une lycéenne à vélo. C'était en plein jour. Les images des caméras de surveillance sont terrifiantes.

Laisser la machine nous conduire ?

Cela fait depuis au moins 2016 que des accidents fatals sont répertoriés dans différents pays avec des voitures de la marque d'Elon Musk, tuant parfois le conducteur, et plus souvent des motards ou des piétons. En décembre dernier à Paris, un conducteur de taxi a perdu le contrôle de sa Tesla et percuté des piétons. Selon lui, le frein ne fonctionnait plus et l'accélérateur s'est emballé. Bilan : un mort et 20 blessés.

Trois autres événements mortels sont survenus cet été aux Etats-Unis : à chaque fois, une Tesla a percuté un motard par l'arrière, de nuit. Les
conducteurs roulaient soit avec la fonction dite "d'auto-pilotage", soit en mode "conduite autonome intégrale", que le site de Tesla vante en ces termes : "Tout ce que vous aurez à faire est de monter et de dire à votre voiture où aller. Si vous ne dites rien, votre voiture consultera votre calendrier et vous y conduira comme destination supposée. Votre Tesla trouvera l'itinéraire optimal, naviguant dans les rues urbaines, les intersections complexes et les autoroutes". Sauf que les Tesla, apparemment, ne "voient" pas bien la nuit.

Pas de doute : l'intelligence artificielle et la voiture électrique, c'est l'avenir de l'humanité !

Gwenaël Breës

P.S. Hasard du calendrier, c'est aujourd'hui que Zoom a annoncé l'intégration de son logiciel de visioconférences dans tous les modèles Tesla, ce qui est à n'en pas douter une riche idée en termes de sécurité routière...

L'asymptomatique | MERDE, OÙ EST L’INTERRUPTEUR ? par Gwenaël Breës

MERDE, OÙ EST L’INTERRUPTEUR ? par Gwenaël Breës

Deux morts et trois blessés, c’est le bilan d’un accident survenu le 5 novembre à Chaozhou, province de Guangdong dans le sud de la Chine.
En cause, une voiture Tesla devenue folle. Son conducteur dit en avoir perdu le contrôle : au moment où il était en train de freiner pour se garer devant un magasin, le véhicule s’est emballé et a foncé pendant 2,6 km, fauchant au passage de plein fouet un motard et une lycéenne à vélo. C’était en plein jour. Les images des caméras de surveillance sont terrifiantes.

Laisser la machine nous conduire ?

Cela fait depuis au moins 2016 que des accidents fatals sont répertoriés dans différents pays avec des voitures de la marque d’Elon Musk, tuant parfois le conducteur, et plus souvent des motards ou des piétons. En décembre dernier à Paris, un conducteur de taxi a perdu le contrôle de sa Tesla et percuté des piétons. Selon lui, le frein ne fonctionnait plus et l’accélérateur s’est emballé. Bilan : un mort et 20 blessés.

Trois autres événements mortels sont survenus cet été aux Etats-Unis : à chaque fois, une Tesla a percuté un motard par l’arrière, de nuit. Les
conducteurs roulaient soit avec la fonction dite “d’auto-pilotage“, soit en mode “conduite autonome intégrale“, que le site de Tesla vante en ces termes : “Tout ce que vous aurez à faire est de monter et de dire à votre voiture où aller. Si vous ne dites rien, votre voiture consultera votre calendrier et vous y conduira comme destination supposée. Votre Tesla trouvera l’itinéraire optimal, naviguant dans les rues urbaines, les intersections complexes et les autoroutes“. Sauf que les Tesla, apparemment, ne “voient” pas bien la nuit.

Pas de doute : l’intelligence artificielle et la voiture électrique, c’est l’avenir de l’humanité !

Gwenaël Breës

P.S. Hasard du calendrier, c’est aujourd’hui que Zoom a annoncé l’intégration de son logiciel de visioconférences dans tous les modèles Tesla, ce qui est à n’en pas douter une riche idée en termes de sécurité routière…

Pas de commentaires

Poster un commentaire