“Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au

Ce contenu est réservé aux abonné·es. Si vous êtes déjà abonné·e, veuillez vous connecter. Les futurs abonné·es peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés