UN ROUBLE par Françoise Nice
https://www.asymptomatique.be/un-rouble-par-francoise-nice/

© Asymptomatique.be

UN ROUBLE par Françoise Nice

Publié le 1 novembre 2022 par Contribution extérieure
Pièce d'un rouble soviétique de 1985, en l'honneur du 12e festival mondial de la jeunesse : "Paix et Amitié". Hier un Soviétique tout sourire prônait le désarmement, aujourd'hui, un autre ex Soviétique glacé brandit régulièrement la menace de sa quincaillerie atomique.

Catégorie :

Pièce d'un rouble soviétique de 1985, en l'honneur du 12e festival mondial de la jeunesse. Les JMJ du communisme se déroulaient cette année-là à Moscou. On peut y lire : "Pour la solidarité anti-impérialiste. Paix et amitié" (pas n'importe quelle paix, le chanteur Renaud doit s'en souvenir, qui fut boycotté par le public moscovite pour sa chanson "Le déserteur").
Cette année-là, un nouveau et jeune secrétaire général du PCUS y fit un discours peut-être un peu plus vivant que ses prédécesseurs.
En novembre, à Genève, le sommet Reagan-Gorbatchev ouvre la voie à la fin de la guerre froide.
Sourires de dégel.
Deux ans plus tard, à Washington, les mêmes signent le premier traité global de désarmement nucléaire.
Sur Youtube revoir les images et de ce festival et du sommet Reagan-Gorbatchev à la Villa Fleur d'eau, et le soir le dîner "privé" à la Villa Saussure (1).
3500 journalistes couvrent l'événement, les questions sont directes, les deux leaders se prêtent au jeu.
Ca avait une autre allure, en cette époque d'avant les attentats terroristes et l'agression russe en Ukraine.
À méditer : un républicain plutôt faucon ( avec son projet de guerre des étoiles) a ouvert la voie à la fin de la guerre froide, un autre républicain – Trump – secondé par Poutine a démantelé ces accords de désescalade militaire.
Hier un Soviétique tout sourire prônait le désarmement, aujourd'hui, un autre ex Soviétique glacé brandit régulièrement la menace de sa quincaillerie atomique. Et nous tremblons.

Françoise Nice (sur Facebook, avec son aimable autorisation dans l'Asympto)

(1) https://www.youtube.com/watch?v=tOQAPztGwJI

L'asymptomatique | UN ROUBLE par Françoise Nice

UN ROUBLE par Françoise Nice

Pièce d’un rouble soviétique de 1985, en l’honneur du 12e festival mondial de la jeunesse. Les JMJ du communisme se déroulaient cette année-là à Moscou. On peut y lire : “Pour la solidarité anti-impérialiste. Paix et amitié” (pas n’importe quelle paix, le chanteur Renaud doit s’en souvenir, qui fut boycotté par le public moscovite pour sa chanson “Le déserteur”).
Cette année-là, un nouveau et jeune secrétaire général du PCUS y fit un discours peut-être un peu plus vivant que ses prédécesseurs.
En novembre, à Genève, le sommet Reagan-Gorbatchev ouvre la voie à la fin de la guerre froide.
Sourires de dégel.
Deux ans plus tard, à Washington, les mêmes signent le premier traité global de désarmement nucléaire.
Sur Youtube revoir les images et de ce festival et du sommet Reagan-Gorbatchev à la Villa Fleur d’eau, et le soir le dîner “privé” à la Villa Saussure (1).
3500 journalistes couvrent l’événement, les questions sont directes, les deux leaders se prêtent au jeu.
Ca avait une autre allure, en cette époque d’avant les attentats terroristes et l’agression russe en Ukraine.
À méditer : un républicain plutôt faucon ( avec son projet de guerre des étoiles) a ouvert la voie à la fin de la guerre froide, un autre républicain – Trump – secondé par Poutine a démantelé ces accords de désescalade militaire.
Hier un Soviétique tout sourire prônait le désarmement, aujourd’hui, un autre ex Soviétique glacé brandit régulièrement la menace de sa quincaillerie atomique. Et nous tremblons.

Françoise Nice (sur Facebook, avec son aimable autorisation dans l’Asympto)

(1) https://www.youtube.com/watch?v=tOQAPztGwJI

Pas de commentaires

Poster un commentaire