PAR COLINE MEULEMANS. Nous n'avons plus de jobs étudiants (l'horeca-quoi?), notre formation est fantomatique, et nous devons quand même payer un minerval conséquent. Qui en parle? Nous nous sentons abandonné.e.s, oublié.e.s. Parmi les mots qu'on...