Le débunkage du docteur Manu Berquin: CECI N’EST PAS UN DÉBAT

Le gouvernement vient de prolonger jusqu’au premier avril, sans aucun débat parlementaire, la suspension de plusieurs de nos libertés fondamentales.

Ce contenu est réservé aux abonné·es. Si vous êtes déjà abonné·e, veuillez vous connecter. Les futurs abonné·es peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
6 Commentaires

Les commentaires sont fermés pour l'instant.